Tout ce qu'il faut savoir sur les Bienfaits des Probiotiques

lundi 27 juin 2022 14:34

Les probiotiques ont toujours été ajoutés à l'alimentation animale pour assurer une bonne croissance et une nutrition équilibrée. Aujourd’hui, avec les progrès de la technologie, les probiotiques sont de plus en plus utilisés et de manière beaucoup plus avantageuse. Les probiotiques contribuent à modifier la fonctionnalité de l'environnement gastro-intestinal des bovins, améliorant ainsi leur santé et leur productivité.

Que sont les probiotiques ? 
À l'origine, les probiotiques désignaient une substance favorisant la croissance produite par certains protozoaires. Aujourd'hui, ce terme est utilisé pour désigner une classification beaucoup plus large de micro-organismes vivants. Il peut donc être défini comme des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont administrés sous surveillance et à un dosage adéquat, entraînent un bénéfice pour la santé du sujet. Les deux types de microorganismes les plus utilisés en production bovine sont les bactéries et les levures. Toutefois, il existe 4 catégories  :

  • Bactérien ou non bactérien : Aujourd’hui, la plupart des probiotiques utilisés sont des bactéries. Parmi les exemples les plus connus et les plus populaires, Lactobacillus et Enterococcus sont les plus connus. Les probiotiques non bactériens comprennent certains champignons et levures, comme Aspergillus, Saccharomyces, entre autre.
  • Forme des spores ou non : Alors qu'à l'origine les bactéries non sporulées étaient beaucoup plus utilisées, les bactéries sporulées sont de loin préférées en raison de leur fonctionnalité accrue.
  • Souche unique ou souche multiple : Les trois types les plus utilisés : multi-souches ou multi-espèces, monocouches ou mono-espèces, il existe aussi une combinaison des deux.
  • Allochtone ou autochtone : Les probiotiques non présents dans le tractus gastro-intestinal des animaux, comme les levures, sont appelés probiotiques allochtones. Et ceux qui y sont présents en tant qu'habitants indigènes, comme les lactobacilles, sont appelés probiotiques autochtones. Aujourd'hui, les deux sont utilisés seuls ou en combinaison.

Avantages de l'utilisation des probiotiques
Il a été démontré que les probiotiques dans l'alimentation de bétail sont bénéfiques à la santé des animaux de plusieurs façons :

  • Amélioration de la croissance, ce qui rend le bétail plus fort et plus sain,
  • Réduction de la mortalité, ce qui augmente la longévité de vie des animaux,
  • La conversion alimentaire devient beaucoup plus efficace et compétitive.

Les probiotiques présents dans le tractus gastro-intestinal des animaux permettent d'obtenir tout cela et bien plus encore :

  • En provoquant une modification de la flore intestinale,
  • En favorisant la croissance des bactéries non pathogènes,
  • En stimulant la formation de peroxyde d'hydrogène et d'acide lactique,
  • En supprimant la croissance des pathogènes intestinaux,
  • En améliorant  la digestion,
  • Utilisation correcte des nutriments.

Chez les ruminants, comme les vaches, les cultures de levure sont connues pour stimuler la consommation de fourrage en augmentant le taux de digestion des fibres. Cela se traduit automatiquement par une amélioration du poids corporel, du rendement du lait et de la teneur en matières grasses du lait dans les 24 heures suivant la consommation de probiotiques. En fait, on a constaté que les probiotiques dans l'alimentation du bétail produisent un résultat positif à la fois sur la santé et sur les performances de tout le bétail, y compris les porcs, les volailles, les bovins, etc.

Mécanisme des probiotiques 
Les probiotiques agissent de manières différentes. Voici quelques-uns des modes d'action communément admis :

  • Exclusion complète : Elle est définie comme la capacité de la microflore à former une protection contre l'établissement d'agents pathogènes nuisibles. Ainsi, lorsque certains micro-organismes bénéfiques ou probiotiques sont ajoutés à l'alimentation animale, ils entrent en compétition avec les bactéries potentiellement nocives déjà présentes dans l'intestin de l'animal, contribuant ainsi à réduire leur nombre et à les éradiquer presque entièrement.
  • Adhésion à l'intestin : Lorsqu'ils sont fournis en quantité suffisante, les probiotiques adhèrent aux parois du tractus gastro-intestinal du bétail, empêchant ainsi la colonisation par des micro-organismes nuisibles. Cette adhésion des probiotiques permet également leur colonisation, augmentant ainsi leur nombre et les renforçant davantage.
  • Compétition pour les nutriments : La présence de probiotiques et d'agents pathogènes dans l'intestin entraîne une forte concurrence entre les deux, ce qui permet de supprimer les agents pathogènes présents. Les probiotiques accélèrent également la digestion en raison de leur forte activité fermentaire, ce qui crée un environnement acide. Cet environnement n'est pas propice à la croissance des agents pathogènes et leur nombre diminue.
  • Neutralisation des toxines : la production de toxines par des agents pathogènes potentiellement dangereux est inhibée grâce à la libération de certaines substances par les probiotiques, comme les acides organiques, les bactériocines et les antioxydants.
  • Stimulation du système immunitaire : Les probiotiques présents dans les aliments pour animaux ont tendance à agir comme un stimulus sur le système immunitaire, provoquant ainsi une réaction préjudiciable à la croissance des agents pathogènes nuisibles. Les probiotiques renforcent également le système immunitaire de l'organisme de l'animal, le rendant ainsi plus sain et plus productif.

Recommandations de dosage 
Les probiotiques disponibles aujourd'hui sur les marchés contiennent une combinaison de nombreux micro-organismes différents. Si certains sont pris sous forme d'additifs alimentaires, d'autres sont administrés sous forme de micro-bolus, de gels et de pâtes.

Notre équipe nutritionnelle et technique se fera un plaisir de vous conseiller à ce sujet. Contactez nous